Accueil A la une Vente de bourses d’études: Dr Lassana KONATE répond aux accusations de monsieur...

Vente de bourses d’études: Dr Lassana KONATE répond aux accusations de monsieur Adama GAYE

0
PARTAGER

Dans des propos postés sur Facebook, monsieur Adama GAYE a accusé des officiels de la Direction des bourses de procéder à la vente d’allocations d’études, notamment les bourses chinoises pour un coût de 3 millions. Poursuivant, monsieur GAYE fait état d’une véritable foire aux enchères à ladite direction pour les autres bourses, les méritants laissés en rade.

Pour être crédibles, de telles accusations gravissimes portées sur la gestion des bourses d’études devraient reposer sur des preuves irréfutables que malheureusement M. GAYE n’apporte pas.
Cette légèreté manifeste de sa part atteste du terrorisme médiatique auquel la Direction des bourses a été soumise depuis la publication dans le quotidien national (Soleil n° 14462 du vendredi 10 août 2018 – page 4) de la liste des lauréats aux bourses d’excellence 2018.
Sans tomber dans le piège à la course à l’audimat à laquelle il nous invite, nous considérons que, parler de vente et d’enchères dans le contexte actuel où toutes les demandes de bourses étrangères sont faites en ligne et leur attribution rigoureusement conforme aux procédures en vigueur, relève de la part de M. GAYE, à tout le moins, du dérisoire.
En effet, il ignore manifestement les faits et réalités de la Direction des bourses qui, par conséquent, invite les étudiants et parents d’étudiants à faire preuve de discernement par rapport à de telles informations véhiculées par des situationnistes aux intentions inavouées.
Nous tenons à préciser à M GAYE que nous savons ce que nous faisons et que le travail sera poursuivi avec ardeur, loyauté, compétence, probité et désintéressement.

Le Directeur des Bourses

Télécharger le texte, version communiqué officiel

réponse à A. GAYE

COMMENTER POUR DONNER VOTRE OPINION

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
S'il vous plait, mettez votre nom ici