Accueil A la une Talk FESTIC : Les femmes au cœur du numérique

Talk FESTIC : Les femmes au cœur du numérique

0
PARTAGER
Crédit photo: Ousmane GUEYE
Les festiciennes ont lancé un appel percutant à l’entreprenariat numérique pour une meilleure autonomisation des femmes et une aspiration à l’émergence. Ainsi plusieurs stratégies sont mises en place pour améliorer le niveau de qualification des femmes dans les technologies de l’information et de communication.
Pour la première édition, le talk festic s’est déroulé ce vendredi 14 septembre 2018. Après plusieurs reports, cet événement s’est ouvert avec le discours de la présidente de l’association des femmes sénégalaises des Tic Madame Bitilokho Ndiaye. À cet occasion, elle a tenu à souligner la mise en place des mécanismes institutionnels et des instruments financiers efficace par la République du Sénégal au profit des femmes afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable. D’après elle, plusieurs fonds innovants ont été mis en place dont la dernière en date est le fonds du numérique logé à la délégation à l’entreprenariat rapides des jeunes et des femmes.
Cependant, Bitilokho Ndiaye soutient qu’il y a un déficit d’information sur les fonds publics.
« Il y a ce que l’on pourrait appelé l’éducation à l’information que nous devons développer. C’est même une obligation constitutionnelle qui assure l’égalité des citoyens parce que dès lors que ce qui existe comme potentialité comme opportunité de l’état n’est pas connu de tous, il y a rupture d’égalité des citoyens. C’est une rupture du principe d’égalité consacrée par la constitution. Donc la puissance publique doit développer une masse d’information critique mise à la disposition du citoyen en utilisant tous les supports et également nos langues nationales car la majorité des femmes ne parlent ni français ni anglais », a soutenu El Hadj Hamidou Kassé ministre conseiller en charge de la communication du président de la République.

COMMENTER POUR DONNER VOTRE OPINION

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
S'il vous plait, mettez votre nom ici