Accueil Contribution PARTENARIAT PUBLIC PRIVE: L’UCAD et les établissements privés d’enseignement supérieur (par Ibrahima...

PARTENARIAT PUBLIC PRIVE: L’UCAD et les établissements privés d’enseignement supérieur (par Ibrahima THIOUB)

0
PARTAGER

La tenue de la Concertation nationale sur l’Avenir de l’Enseignement supérieur au Sénégal (CNAES) en 2013 a permis au sous-secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche d’opérer une mutation en profondeur de ses fondements.

Ces transformations remarquées et reconnues par toutes les composantes du système ont impacté aussi bien le secteur public que celui privé de l’enseignement supérieur. Les effets immédiats, pour le privé notamment, qui constituent notre centre d’intérêt ce matin, peuvent être notés du côté de l’accès, en particulier.

En effet, selon les statistiques du MESRI, les effectifs d’étudiants dans le privé croissent régulièrement depuis 4 ans, à un rythme exponentiel. A ce titre, les projections estiment que l’effectif d’étudiants dans le privé atteindra 40% du total des étudiants à l’horizon 2020. Cette évolution nécessite une refondation du rapport entre les structures publiques et celles privées qui n’ont pas exploité l’entièreté de leur potentiel du fait de l’absence d’un cadre normatif clair et partagé.

Il résulte de cette situation des écueils non négligeables, dont la faible intégration des systèmes de formation, la mise en œuvre partielle du système LMD, la mobilité réduite des personnels enseignants, la reconnaissance et l’accréditation des diplômes dans une moindre mesure.

Lire la suite dans le document

COMMENTER POUR DONNER VOTRE OPINION

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
S'il vous plait, mettez votre nom ici