Accueil Infos utiles Appel à contributions : Les gauches révolutionnaires en Afrique subsaharienne (années 1960-70),...

Appel à contributions : Les gauches révolutionnaires en Afrique subsaharienne (années 1960-70), une histoire politique et sociale à écrire …

0
PARTAGER

Modalités de soumission et calendrier :

Les contributeurs sont invités à soumettre leur proposition sous la forme d’un résumé (en anglais ou en français) d’une longueur n’excédant pas 5 000 signes envoyés à l’adresse email suivante : revleftafrica@rosalux.org au plus tard le 1er mars 2019.

Les propositions feront l’objet d’un examen.

A partir du 31 mars les contributeurs retenus seront invités à rédiger leurs contributions d’une longueur comprise entre 30 000 et 60 000 signes pour la date du 15 septembre au plus tard.

La date retenue pour le colloque qui aura lieu à Dakar est celle des 31 octobre et 1er novembre 2019.

Contexte :

Le projet de ce colloque est né du constat suivant : alors que les mouvements de la gauche révolutionnaire des années 1960-70 en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique latine, voire ailleurs, ont été l’objet d’une littérature abondante, les mouvements similaires qui ont vu le jour durant cette période en Afrique, restent encore méconnus.

Cette méconnaissance découle de deux raisons principales : il s’agit d’abord d’une histoire souterraine avec des acteurs évoluant dans la clandestinité mais il s’agit aussi d’une histoire occultée ensuite, soit du fait de la défaite (politique et militaire parfois), soit encore du fait d’une certaine forme d’autocensure liée à la reconversion ultérieure d’anciens acteurs révolutionnaires au sein de l’élite dirigeante ou de toute autre attitude de « reniement » de ce passé d’activiste de gauche.

L’objet de ce colloque serait donc de contribuer à exhumer l’histoire invisible, oubliée et a posteriori minorée de ces mouvements de gauche afin de mieux apprécier le rôle qu’ils ont pu jouer dans les rapports de force politiques au sens large, de cette période, au sein des Etats africains postcoloniaux. Au-delà même de la sphère politique, il s’agira essayer d’évaluer leur influence au sein du processus de « modernisation des hommes », selon la formule de Pierre Fougeyrollas à propos du Sénégal, autrement dit la genèse sociétale post-coloniale.

 

Pour plus de détails, télécharger l’appel à contributions

COMMENTER POUR DONNER VOTRE OPINION

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
S'il vous plait, mettez votre nom ici